Banniel_etrekeltiekEmvod_ar_Gelted
Cette année, le Pays-de-Galles est à l'honneur au Festival Interceltique de Lorient. Un festival qui, parmi d'autres et parmi de plus modestes festivités culturelles auxquelles participent des milliers d'artistes amateurs (dont vous faites peut-être partie), est menacé de disparition.

Après une politique linguistique française digne d'un autre âge et nous classant parmi les bêtes curieuses chez nos voisins européens, voici venir un autre coup porté à notre identité et à notre existence: un projet de loi visant à éradiquer toute vie associative, au mépris du droit de toute personne de prendre part librement à la vie culturelle de la communauté*, met en péril par là-même une grande part de la culture bretonne. En définitive, une "solution finale" qui entraînerait, au-delà de la mort de nos associations, un véritable génocide culturel, une atteinte grave à l'identité des Bretons**, une rupture de la transmission des traditions, et un préjudice économique sans appel pour la Bretagne.
*art.27 de la déclaration universelle des droits de l'homme.
**de souche, de coeur ou d'adoption, car ils sont nombreux à aimer sincèrement la Bretagne, à la défendre et à participer à la vie culturelle bretonne.

Vie_culturelle

Par la puissance de son tissu associatif qui à lui seul représente la moitié de l'associatif français (!), par sa force de travail, son sens collectif et solidaire, par ses valeurs humaines, où le "conflit des générations" est quasiment absent contrairement à ce qui se passe ailleurs, la Bretagne a su maintenir et développer contre vents et marées une culture populaire vivante.
Cette culture ne doit pas mourir à cause d'une loi dictée par une minorité de fanatiques parisiens! Il existe des droits européens.

DSCN5421
http://www.bas29.com/wp-content/uploads/2008/07/aux-presidents.pdf
http://www.bas29.com/wp-content/uploads/2008/07/petition1.pdf

http://www.bzhplus.com/ (pétition en ligne).

Contact, infos et soutien à:
- BAS (Bodadeg ar Sonerion / Fédération des sonneurs de Bretagne),
- KSB/CCB (Kuzul Sevenadurel Breizh / Conseil Culturel de Bretagne),
- Kendalc'h (Confédération culturelle bretonne, Cercles Celtiques),
- War'l-Leur (Cercles Celtiques, associations culturelles),
- Gouelioù.Breizh (Comité d'organisation des fêtes traditionnelles),
  et bien sûr vos élus locaux.

Note: cet article n'engage pas la Société Bretonne de Vexillologie, mais uniquement son auteur, en tant que membre d'un bagad et dont quatre enfants sur cinq sont membres d'un cercle celtique.